Tradescantia une plante pas comme les autres…



Dans : plantes vertes

20 Fév 2013

 

En 1960, un jardinier anglais, David Latimer, a planté une Tradescantia – plus communément appelée misère – dans une bouteille, sans doute pour examiner la tendance de ces plantes à envahir les espaces. Quelques dix années plus tard, il a ensuite procédé à un ultime arrosage avant de fermer hermétiquement la bouteille de sorte qu’il n’y ait plus jamais aucun échange d’air avec l’extérieur. L’unique élément avec lequel la Tradescantia est en contact depuis plus de 40 ans est donc la lumière, qui lui permet, grâce à la photosynthèse, de produire l’énergie et l’oxygène nécessaires à sa survie et à sa croissance. Par un incroyable processus de recyclage de son eau, de son oxygène et de son humus, elle a réussi à générer indéfiniment des cycles de production de nutriments, d’eau, d’oxygène et de dioxygène. Enfermée depuis 53 ans, cette plante a su recréer son écosystème autonome.


Cet article t'a plu? Partage le avec tes amis! et n'oublie pas de t'abonner à la newsletter ;)







Les commentaires sont fermés.

plantes carnivores
facebook Twitter

Recevez les prochains articles par Email !


 

Les Pépinières Karnivores proposent :

plantes carnivores wiki plantes carnivores newsletter plantes carnivores

Fatal error: Allowed memory size of 67108864 bytes exhausted (tried to allocate 97 bytes) in /home/www/plante/www/wp-includes/plugin.php on line 130