Spigelia genuflexa : une plante qui enterre elle-même ses graines



Dans : Non classé

26 Sep 2011
Spigelia genuflexa et ses inflorescences retombantes - Photo © Alex Popovkin

Spigelia genuflexa et ses inflorescences retombantes - Photo © Alex Popovkin

Une nouvelle plante, qui dépose ses graines directement dans le sol, a été découverte dans l’état de Bahia, sur la côte est du Brésil. Son nom d’espèce lui a été donné en conséquence, à savoir Spigelia genuflexa (littéralement, dont le genou plie).

Une fois les fruits arrivés à maturation, après la floraison,  la tige florale se plie pour qu’ils atteignent le sol et soient enterrés à quelques centimètres sous la surface moussue du sol dans lequel elle pousse ! Cette adaptation en fait une plante géocarpique. L’espèce est annuelle. Les premières inflorescences sont produites alors que la plante ne mesurent qu’un centimètre de haut, soit très tôt dans son cycle de vie. De nouvelles inflorescences se développent quelques mois après, alors que la plante est à sa hauteur maximale, entre 15 et 25 cm. Ce sont les fruits issus de la première floraison qui plonge dans le sol ; les seconds restent à quelques centimètres au-dessus de la surface.

Un ami d’Alex Popovkin, botaniste amateur vivant à Bahia, a trouvé la plante. Après avoir contacté plusieurs experts pour tenter d’identifier la plante, Popovkin en conclut qu’elle ne ressemble à rien de déjà connu. Il se voit accepter l’aide de Lena Struwe, botaniste à l’université de Rutgers, dans le New Jersey, pour la décrire.

La scientifique propose une hypothèse quant à la raison qui a mené à une telle adaptation, sur la base d’observations du végétal lui-même et de son biotope. Elle constate d’abord que son développement ne se fait que dans des milieux aux caractéristiques très précises, qui ne se rencontrent que très localement. Pour sa survie, la plante a donc tout intérêt à déposer ses graines à ses côtés, là où les conditions sont identiques, plutôt que de les laisser se faire transporter par le vent ou les animaux.

Par ailleurs, les nouvelles plantes issues des graines ne sont pas susceptibles d’être dérangées par le pied mère au cours de leur croissance, celui-ci disparaissant pendant la saison sèche.

Les rares plantes utilisant cette méthode poussent le plus souvent sur des falaises abruptes. La géocarpie est alors un moyen de sécuriser leurs graines, alors que sans cette faculté, elles seraient facilement emportées par le vent jusqu’à des milieux moins favorables à leur croissance ou consommées par des animaux granivores.

Spigelia genuflexa fait partie de la famille des Loganiacées, qui comprend notamment les gentianes.

Source : Journal PhytoKeys du 14 septembre 2011


Cet article t'a plu? Partage le avec tes amis! et n'oublie pas de t'abonner à la newsletter ;)







2 réponses à Spigelia genuflexa : une plante qui enterre elle-même ses graines

Avatar

Lemaire Nicolas

lundi 26 Sep 2011 at 17:08

Est ce qu’on auras la chance de trouvés cette plante chez vous ?

Avatar

Florent

mardi 27 Sep 2011 at 8:32

Une plante extrêmement rare, à peine découverte… un jour, peut-être !

plantes carnivores
facebook Twitter

Recevez les prochains articles par Email !


 

Les Pépinières Karnivores proposent :

plantes carnivores wiki plantes carnivores newsletter plantes carnivores