S’inspirer des plantes carnivores pour les futures surfaces anti-adhésives



Dans : Insolite|plante carnivore

9 Nov 2010

Faire glisser les insectes pour les capturer, c’est le propre des plantes carnivores dites « à urnes » : Nepenthes, Sarracenia, Darlingtonia, Cephalotus… Pour y parvenir, elles sécrètent une cire glissante transparente sur des surfaces colorées et sucrées que les insectes ne manquent pas d’arpenter, près de l’ouverture des pièges. Le procédé paraît très simple, mais comme l’ont prouvé des scientifiques de l’Institut de Recherche sur les Métaux de Stuttgart (Allemagne), ladite cire est en fait une substance très élaborée, avec deux couches distinctes  très fines, au rôle précis. La couche supérieure est constituée de multiples plaquettes minuscules, dont l’élasticité et la dureté rendent inefficace le système d’adhésion des pattes des insectes. Ces  plaquettes « surnagent » sur une couche visqueuse qui évite que les pattes atteignent la surface de la plante, ce qui compromettrait la capture. C’est donc la présence de cette substance qui rend la zone située sous le péristome des Nepenthes (ici tachetée de pourpre) si périlleuse.

Si cet institut s’est penché sur la question, c’est en vue de concevoir de nouvelles substances anti-adhésives efficaces, alors que seuls certaines matières de synthèse pouvaient avoir de telles propriétés jusqu’à maintenant !

Source : The A to Z of Materials

Florent


Cet article t'a plu? Partage le avec tes amis! et n'oublie pas de t'abonner à la newsletter ;)







Les commentaires sont fermés.

plantes carnivores
facebook Twitter

Recevez les prochains articles par Email !


 

Les Pépinières Karnivores proposent :

plantes carnivores wiki plantes carnivores newsletter plantes carnivores