Retour : les plantes après le voyage postal



Dans : Insolite|plante carnivore

22 Avr 2009

Nous avons reçu un colis en retour, qui n’a pas été délivré à son destinataire, situé en Pologne. Envoyé le 31 mars dernier, il contenait notamment une Dionaea ‘Akai Ryu’, emballée en « Service Plus » (plante dans son pot d’origine). Voici à quoi elle ressemble après plus de 3 semaines de voyages.

Une 'Akai Ryu' tourmentée mais bien en vie

Une 'Akai Ryu' tourmentée mais bien en vie

Les retours, heureusement rares, permettent d’évaluer la résistance et le comportement des plantes dans l’environnement noir et confiné qu’est celui d’une boîte fermée elle-même placée dans un carton plutôt bousculé lors de son périple. L’emballage était intacte, comme quand nous l’avions préparé. La plante, comme vous le voyez, est bien vivante et même loin de mourir, son feuillage étant toujours vert à rouge foncé (ce sont les couleurs normales de ce cultivar). On remarque un blanchissement de certaines parties du fait de l’absence de lumière, notamment les plus récentes. Le dernier piège, pas encore ouvert, s’est en partie développé lors du trajet.
On est toujours surpris par la tenue des plantes dans des conditions aussi peu naturelles. L’emballage joue bien entendu un rôle prépondérant, mais le plus important est l’irrigation des racines, qui doit être assurée jusqu’à réception. Lors d’un envoi racines nues, c’est la sphaigne placée autour des racines qui permet cette irrigation. Sans eau, la plante sèche et meurt à court terme !

Florent


Cet article t'a plu? Partage le avec tes amis! et n'oublie pas de t'abonner à la newsletter ;)







2 réponses à Retour : les plantes après le voyage postal

Avatar

FredBerthe4545

mercredi 22 Avr 2009 at 20:22

Hum, en effet, elle à l’air vivante, mais bien mal en point ! Elle devait être toute petite lors de son envoie (tout début de la reprise de croissance, je suppose …)
Quand aux miennes, (dionée classiques issus de semis), elles reprennent leur croissance normale (chouette !)
Procédez vous au semis de dionée, en complément de votre méthoe de multiplication classique, ou sont t’elles multipliées par division ? (de touffe, In vitro ?)

Avatar

Alain

jeudi 23 Avr 2009 at 12:55

Pour les cultivars, la division est obligatoire si on veut continuer de les appeler par leur nom! Les akai ryu sont donc un seul et même clone que l’on divise!

plantes carnivores
facebook Twitter

Recevez les prochains articles par Email !


 

Les Pépinières Karnivores proposent :

plantes carnivores wiki plantes carnivores newsletter plantes carnivores