Plantes carnivores et gel



Dans : plante carnivore

25 Oct 2010

Piège de dionée après un gel faible

Les pièges des dionées se ferment partiellement dès qu'il gèle... et ne s'ouvrent plus.

Avec l’automne qui avance, le risque de voir le thermomètre passer sous 0°C augmente. Beaucoup de plantes carnivores s’habituent progressivement à des températures basses, mais elles ne sont pas toutes égales face au gel. Que faire face aux petites gelées matinales de l’automne et préparer l’hiver de vos plantes carnivores ?

Sarracenia et Darlingtonia n’en ont pas peur. Leur seuil de tolérance est élevé, mais les Sarracenia sont plus ou moins rustiques. L’espèce la plus septentrionale, S. purpurea, peut rester littéralement congelée plusieurs semaines durant, tandis que la plus méridionale, S. leucophylla, peut être affaiblie par un gel fort et prolongé, surtout si la plante est dans un petit pot. C’est également le cas des dionées, et pour cause, elles vivent peu ou prou aux mêmes latitudes. Grand pot à l’abri des précipitations et papier à bulles en cas de gelées prolongées !

Les Drosera les plus fréquents en culture (D. capensis, D. aliciae, D. binata…) sont issus de milieux subtropicaux ou tempérés où les gelées sont très rares. La période à venir n’est donc pas des plus confortables pour elles, et pourtant, il s’y adapter plutôt que les rentrer dans un intérieur sec et chaud ! Placer les pots contre un mur, à l’abri du vent, suffit à les tenir à l’écart du mordant des petites gelées. En cas de froid plus intense, il faut éviter que le sol gèle en profondeur pour que les racines permettent le développement de nouvelles plantes au printemps, en enveloppant les pots de papiers à bulles. Alternatives : véranda non chauffée ou garage avec éclairage d’appoint (type turbo-néons). Les Drosera européens comme D. intermedia et D. rotundifolia ont une rusticité comparable à celle des Sarracenia.

Le Cephalotus peut être maintenu en terrarium, mais quelques mois de fraîcheur favorisent d’une part sa floraison, et d’autre part une production de pièges plus volumineux.

Toutes les plantes carnivores d’origine tropicale (Nepenthes, Heliamphora, Genlisea, Catopsis…) sont bien entendu à garder à l’intérieur, sauf si vous nous lisez depuis l’outre-mer ! Les Pinguicula comme P. ‘Sethos’, d’origine mexicaine, sont idéalement à garder au frais et au sec. Mais entre l’extérieur gelé et l’intérieur chaud, optez pour l’intérieur.

Florent


Cet article t'a plu? Partage le avec tes amis! et n'oublie pas de t'abonner à la newsletter ;)







Les commentaires sont fermés.

plantes carnivores
facebook Twitter

Recevez les prochains articles par Email !


 

Les Pépinières Karnivores proposent :

plantes carnivores wiki plantes carnivores newsletter plantes carnivores

Fatal error: Allowed memory size of 67108864 bytes exhausted (tried to allocate 101 bytes) in /home/www/plante/www/wp-includes/plugin.php on line 130