Lumière sur Tillandsia tectorum



Dans : tillandsia

26 Avr 2011

Vu sur le blog PLANTE CARNIVORE

Tillandsia tectorum est une Broméliacée décrite par le botaniste belge Édouard Morren en 1837. L’épithète tectorum signifie « des toits », en référence au mode de culture de certaines populations, qui le posent sur les toits de leurs habitations. Son aire de croissance s’étend du sud de l’Équateur au centre du Pérou, à une altitude variant entre 1000 et 2700 mètres au-dessus du niveau de la mer.

Cette plante est immédiatement reconnaissable à sa rosette dense de feuilles presque entièrement blanchies par l’épaisse couverture de trichomes qui les recouvrent. D’abord sphérique, le Tillandsia tectorum s’allonge au fil des années, pour atteindre plusieurs dizaines de centimètres de longueur. Il existe des spécimens qui dépassent allégrement le mètre. La floraison est constituée d’une grande inflorescence digitée (avec de multiples épis), de couleur rose à mauve, portant des fleurs aux pétales blancs et bleus.

La particularité de ce Tillandsia est son adaptation extrême aux conditions arides : sa pilosité, qui agit comme une véritable éponge, lui permet d’absorber l’eau même présente en de très faible quantité dans l’air (brumes et brouillard) et de tirer parti de la moindre goutte d’eau qui touche son feuillage. Dans son milieu naturel, les pluies peuvent être durablement absentes, ce qui, combiné à son mode de croissance saxicole (sur des rochers et en plein soleil), impose une adaptation tout à fait spéciale pour un végétal.

En culture, on apprécie sa résistance incroyable au plein soleil et à la sécheresse prolongée. Il faut cependant garder en tête qu’un spécimen cultivé en serre est accoutumé à une humidité relative importante ; une acclimatation est donc nécessaire avant de pouvoir le cultiver en plein air, avec des arrosages plus fréquents (tous les deux jours en veillant à ce qu’il sèche rapidement). Ensuite, on peut commencer à espacer les apports d’eau. Comme un cactus, Tillandsia tectorum peut vivre plusieurs semaines sans eau. Cela n’est pas forcément souhaitable cependant, car la croissance (déjà lente) s’en trouve freinée. On aime également sa floraison splendide. Sa beauté unique, son gabarit, et ses capacités d’adaptation en font une plante d’ornement hautement désirable !

Florent

Article original : http://www.plante-carnivore.fr/lumiere-sur-tillandsia-tectorum/


Cet article t'a plu? Partage le avec tes amis! et n'oublie pas de t'abonner à la newsletter ;)







3 réponses à Lumière sur Tillandsia tectorum

Avatar

Flo19

dimanche 19 Fév 2012 at 18:24

Bonjours, j’aimerais savoir s’il était préférable de cultiver T. tectorum sur un rocher ou du bois ? Lequel est le meilleur?
Merci

Avatar

Florent

lundi 20 Fév 2012 at 10:04

Bonjour,

Optez pour le bois : les racines crampons se fixeront plus facilement sur un morceau d’écorce bien tendre comme celui-ci 🙂

Avatar

Flo19

lundi 20 Fév 2012 at 11:43

C’est noter merci beaucoup 😀

plantes carnivores
facebook Twitter

Recevez les prochains articles par Email !


 

Les Pépinières Karnivores proposent :

plantes carnivores wiki plantes carnivores newsletter plantes carnivores

Fatal error: Allowed memory size of 67108864 bytes exhausted (tried to allocate 87 bytes) in /home/www/plante/www/wp-includes/plugin.php on line 913