Dans quels cas rempoter une plante carnivore ?



Dans : Milieux de culture|plante carnivore

13 Juil 2011
Pot de Sarracenia

La tourbe blonde a fait son temps... elle sera changée avant la reprise, l'année prochaine !

Vu sur le blog PLANTE CARNIVORE

Vous souhaitez rempoter vos plantes carnivores ? Avant de vous lancer, lisez ces quelques points. Un rempotage est à envisager dans les cas suivants :

  • Si le pot est visiblement trop petit : les plantes sont serrées, ne laissant plus entrevoir la surface du substrat… il faut envisager un rempotage. Cependant, à moins qu’il soit ancien (voir point suivant), il n’est pas nécessaire de s’en débarrasser et de mettre les racines à nu. La motte peut simplement être transplantée ans son nouveau contenant plus large et le vide comblé avec du substrat. La, ou les plantes n’y verront que du feu… indispensable pour ne pas déranger leur cycle de croissance en les obligeant à rétablir leur racine. Autre avantage : cela peut être fait à tout moment de l’année. À savoir qu’un grand volume est toujours apprécié et permet de d’atténuer les différences de température au niveau des racines, ce qui est plus confortable pour elles quand il fait très chaud ou très froid.
  • Si le substrat est visiblement dégradé (comme ci-dessus), un dépotage total, avec mise à nu des racines, s’impose. On peut en profiter pour vérifier l’état des partie souterraines, la présence de parasites, ainsi que diviser les rhizomes ou les touffes (Dionée, Drosera, Sarracenia…). À faire de préférence avant la reprise printanière, il n’y a pas d’urgence.
  • Si la plante vient d’une jardinerie ou d’un supermarché, le sol contient probablement des minéraux indésirables parmi lesquels l’ennemi public N°1 de la plupart des plantes carnivores : le calcaire. En fin d’hiver ou au tout début du printemps, un rempotage avec suppression total du substrat peut se faire pour repartir sur de bonnes bases avec un mélange pour plantes carnivores neuf, sinon le risque n’en vaut pas la chandelle et il est alors préférable d’adopter un arrosage par le dessus pendant quelques semaines (voir Peut-on arroser les plantes carnivores par le dessus ?) et de ne rempoter qu’à la fin de l’hiver suivant.
  • En cas de maladie avérée, notamment parasitage des rhizomes de Sarracenia par des cochenilles farineuses, ou encore de contamination des racines par un Pythium, il est important de se débarrasser complètement du substrat et de rempoter dans un sol tout neuf à la fin du traitement. Voir Les maladies et parasites des plantes carnivores

Sinon, inutile de stresser vos plantes carnivores !

Florent

Article original : http://www.plante-carnivore.fr/dans-quels-cas-rempoter-une-plante-carnivore/


Cet article t'a plu? Partage le avec tes amis! et n'oublie pas de t'abonner à la newsletter ;)







Les commentaires sont fermés.

plantes carnivores
facebook Twitter

Recevez les prochains articles par Email !


 

Les Pépinières Karnivores proposent :

plantes carnivores wiki plantes carnivores newsletter plantes carnivores