Cephalotus follicularis



Dans : Non classé

12 Nov 2008
Plante carnivore Cephalotus follicularis

Plante carnivore Cephalotus follicularis

Cephalotus follicularis est une des plantes carnivores les plus singulières. Tout d’abord, parce qu’elle pousse uniquement dans une zone très restreinte du sud ouest de l’Australie, dans la région d’Albany, sous un climat de type méditerranéen. On ne la trouve nulle part ailleurs dans le monde.

Localisation du Cephalotus follicularis

Localisation du Cephalotus follicularis

Ensuite, parce que sa morphologie est unique chez les végétaux. Les feuilles sont de deux types : les unes sont simples, atteignent 1 à 3 cm de long, et n’ont pour fonction que la photosynthèse. Les autres sont les pièges, de petites urnes de 1 à 5 cm, coiffées d’un opercule et pourvues de remarquables crochets incurvés vers le bas. Ces pièges ont une structure complexe qui ne laisse aucune chance aux insectes qui s’y aventurent (généralement des fourmis et d’autres rampants). Leurs couleurs varient en fonction de l’exposition au soleil. Une plante exposée en plein soleil produit des urnes rouge, voire pourpres, et plus petites que chez un spécimen placé à l’ombre qui aura, lui, des urnes vertes. Dans la nature, elle croît bien souvent au milieu d’herbes plus hautes. Il n’existe qu’une seule espèce mais on trouve quelques variantes dont les urnes sont plus grosses.

Culture

Bien

  • Cultiver la plante à l’extérieur toute l’année si vous bénéficiez d’un climat océanique ou méditerranéen. Le cas échéant, la rentrer en véranda/serre fraîche/pièce fraîche et lumineuse l’hiver, où à l’extérieur à l’abri du vent, avec du papier à bulles ou un voile d’hivernage autour du pot.
  • Opter pour une exposition ensoleillée, si vous souhaitez obtenir des urnes moyennes mais très colorées.
  • Opter pour une exposition ombragée, si vous souhaitez obtenir des urnes grosses mais peu colorées.
  • Utiliser un mélange à base de tourbe blonde ou de sphaigne.
  • Garder son substrat humide mais jamais détrempé toute l’année, avec de l’eau de pluie, déminéralisée ou osmosée, et employer une autre eau uniquement en cas de pénurie.
  • Utiliser un pot en plastique, de grande taille, et muni de trous de drainage, placé sur une soucoupe pour faciliter l’irrigation.
  • Cultiver la plante dans un milieu bien aéré.

Pas bien

  • Cultiver la plante à l’intérieur toute l’année, dans un endroit peu lumineux, ou la rentrer au chaud dès qu’il commence à faire froid.
  • Cultiver la plante dans un terrarium chaud et humide en permanence.
  • Utiliser un terreau classique, de la terre de jardin ou un autre terreau de jardinerie.
  • Arroser avec de l’eau de robinet, de l’eau de source ou minérale, de l’eau issue d’un ruisseau ou d’une rivière (potentiellement calcaire ou polluée).
  • Maintenir le substrat détrempé, même en été.
  • Changer sans arrêt la plante de place, ou la rempoter plusieurs fois par an.
  • La nourrir manuellement avec de la viande ou lui donner de l’engrais.
Plante carnivore Cephalotus follicularis

Cephalotus follicularis

Plante carnivore Cephalotus 'Giant'

Cephalotus Giant


Cet article t'a plu? Partage le avec tes amis! et n'oublie pas de t'abonner à la newsletter ;)







25 réponses à Cephalotus follicularis

Avatar

pierre

dimanche 05 Juil 2009 at 15:48

Bonjour, à toutes l’équipe de karnivores. J’aimerai savoir quel est le meilleur substrat pour les céphalotus et dans quelles conditions les cultiver. Merci.
Bonne continuation à tous.

Avatar

Alain

mardi 07 Juil 2009 at 7:38

Bonjour Pierre

Nous cultivons nos plantes dans 50% vermiculite et 50% tourbe blonde.
Je pense selon mon expérience que l’arrosage est un point très important pour garder une plante longtemps :
Pas d’eau en permanence même en période de croissance, nous alternons, des périodes de pleine eau (1-2 cm d’eau dans le fond des bacs) puis plus d’eau pendant 2-3 semaines jusqu’à dessèchement du substrat et on recommence…

Avatar

pierre

mardi 07 Juil 2009 at 17:44

Ok merci Alain pour les renseignements,je vais suivre vos conseils et essayer de les garder longtemps.

Avatar

vincent

mardi 04 Août 2009 at 2:48

Bonjour l’équipe karnivore je ne comprend pas bien la methode d’arrosage pourriez-vous me donner plus de précision car je compte bien essayer des plantes de culture plus difficile.Merci pour vos renseignements.Sinon est-ce que vous vendez lors de vos expos florales?Merci d’avance.

Avatar

Florent

mardi 04 Août 2009 at 10:56

Bonjour Vincent,

Déjà, le plus pratique (et le plus sain) est l’arrosage via une soucoupe sous le pot. Il faut la remplir de façon à ce qu’elle irrigue bien tous le substrat. Une fois vidée, il n’est pas nécessaire d’en remettre immédiatement. C’est ce qu’Alain voulait dire par « dessèchement du substrat ».
Oui bien entendu nous vendons des plantes et du matériel lors des expos. D’ailleurs, il est possible de réserver des plantes ou autre chose, il suffit de nous contacter.

Avatar

vincent

dimanche 09 Août 2009 at 12:41

Bonjour les karnivores,
jusque là les céphalotus se porte bien,je voudrais vous demander si je pouvait disposer les pots dans un bocal,sur un lit de bille d’argile et de l’eau sans dépasser la couche d’argile?MERCI.

Avatar

Alain

dimanche 09 Août 2009 at 19:04

Bonjour Vincent

Pour les cepahlotus, je conseille de les arroser de maniere discontinue, c’est à dire mettre dde l’eau (1 à 2 cm) puis attendre que cela seche, attendre une à deux semaines avant de remettre de l’eau et ainsi de suite. En hiver, arroser encore moins…

Selon moi, les billes d’argile et l’humidité ambiante n’a que peu d’influence sur la croissance et la conservation de la plante.

Avatar

Anonyme

jeudi 03 Sep 2009 at 1:51

Salut,
mes deux céphalotus ont des feuilles et des pièges qui jaunissent est-ce normal ou est-ce un problème d’arrosage?
J’ai mis aussi un peu de sphaigne morte en surfaçage comme « témoin » qui m’indique que je dois arroser lorsqu’elle est seche,est-ce un bonne idée?Sur un il y avait un piège et une feuilles tout ramolis (le plus gros),qu’est ce que cela veut dire?Mais aprés le dernier arrosage tout est renté dans l’ordre.Merci en attendant vos réponses.

Avatar

vincent

jeudi 03 Sep 2009 at 11:05

C’est encore vincent dsl

Avatar

Florent

jeudi 03 Sep 2009 at 12:45

Salut,

Peut-être trop d’eau en effet. La sphaigne sèche très très vite, ce qui peut faire croire qu’il faut arroser, alors que le substrat est encore bien humide (surtout en profondeur… où il y a les racines !) Mieux vaut ne pas s’y fier donc.
Quand des feuilles deviennent « molles », retombent, sans changer de couleur, c’est un manque d’eau.

Avatar

Mylène

samedi 07 Nov 2009 at 14:11

Bonjour,

Je viens d’acquérir un plant de cephalotus mais je me demandais s’il fallait, comme la dionée ou la droséra, le laisser dehors pendant l’hiver. Par ailleurs, j’ai remarqué que ma dionée avait tendance à jaunir depuis que je l’ai mise dehors, il y a environ une semaine. Est-ce normal?
Merci d’avance.

Avatar

Florent

lundi 09 Nov 2009 at 12:29

Bonjour Mylène,

Le Cephalotus apprécie une certaine fraîcheur l’hiver, et supporte bien les petites gelées à condition que le substrat ne soit pas trop humide, et qu’il ne soit pas exposé au vent. Un grand pot l’aide également, car un gros volume reste « chaud » plus longtemps qu’un petit. Si vous voulez changer son pot, gardez la motte intacte pour ne pas malmener les racines.
Concernant la dionée, elle a dû avoir un petit choc une fois dehors, étant habituée à la température intérieure. Pour approfondir sur la dionée, c’est par ici 🙂

Avatar

Guigui

dimanche 06 Déc 2009 at 17:58

Bonjours l’équipe karnivores !!!
Je voudrais juste savoir si il fallait une humidité de l’air pour les cephalotus ???
Bey et merci d’avance pour la réponse !!!

Avatar

Florent

mardi 08 Déc 2009 at 10:12

Bonjour,
Il n’est pas très exigeant sur ce point, mais il n’apprécie pas le couple atmosphère confinée + un air humide : dans ces conditions, il est très sensible aux champignons pathogènes.

Avatar

Guigui

mercredi 09 Déc 2009 at 15:56

MERCI FLORENT !!!!!

Avatar

toco

vendredi 21 Mai 2010 at 19:22

mon cephalotus ma fait un petit bébé surprise!!!!!!!!!

Avatar

carnivore 10

dimanche 04 Juil 2010 at 19:37

Bonjour,

J’ai acheté un Cephalotus follicularis ,il y 1 ans sûr votre site .Il pousse bien et fait une hampe florale.

Avatar

Florent

mardi 06 Juil 2010 at 10:31

Bravo à vous !

Avatar

Pierre

jeudi 29 Juil 2010 at 19:05

Bjr a tous! Pensez vous qu il serait possible de cultiver un cephalotus en extérieur dans les Vosges au printemps et été et le rentrer en serre froide non chauffer l hiver? Je le mettrait dans un pots de 60 avec une bonne couche de papier bulle l hiver mais serait ce suffisant?! Je n ai pas de pièce fraiche chez moi, le plus frais serait la salle de bain mais quand même entre 18et 21…de plus, avec les nepenthes il n y aurais plus de place…je pense qu il vaut mieux des petites gelées qu un hiver chaud mais dans les Vosges les hivers sont équivalents aux hivers alsaciens…du genre – 15 pas si rare…

Avatar

Florent

lundi 02 Août 2010 at 10:09

Bonjour Pierre,

En serre froide l’hiver et dehors outre mesure, c’est parfait ! Il peut très bien endurer de petites gelées, surtout dans un grand pot.
Il faudra prévoir de bien aérer la serre, quand le temps le permettra, pour limiter les risques d’attaques fongiques sur la plante.

Avatar

Lucas

mercredi 13 Oct 2010 at 16:52

Bonjour j’aimerais au printemps un cephalotus que je vais acheter chez vous.
J’aimerais savoir si je peux le mettre en terrarium le printemps et l’ete et l’hiver dehors avec un grand ou petit pots et le papier bulle??????

Parce que j’habite nancy et le + chauds 30 et le +froid -10 alors?????

Avatar

Florent

jeudi 14 Oct 2010 at 8:47

Bonjour Lucas,

Il peut rester dehors l’été ! En hiver, il faudra effectivement bien le protéger, en veillant à ce que l’air circule bien au niveau du feuillage (profiter des périodes douces pour aérer).
Et oui, un GRAND pot 🙂

Avatar

Paul

vendredi 18 Mar 2011 at 9:44

Bonjour,

J’ai utilisé un substrat vendu en magasin  » or brun  » avec de la tourbe blonde et de la pouzzolane. C’est bien pour les Cephalotus ?

Merci

Avatar

Francois B.

jeudi 15 Sep 2011 at 19:23

C’est la seule plante carnivore qu’il me manque pour ma collection.

Elle est introuvable au quebec, et jai un peu la crainte de la commander par la poste, pour un si long voyage..

Comment vous emballer les plantes ? et vous avez une garantie ?

Avatar

Florent

vendredi 16 Sep 2011 at 8:27

Bonjour François,

Hors UE, les plantes sont envoyées racines nues uniquement, soigneusement emballées dans de la sphaigne humide pour la protection et l’humidification tout au long du trajet.
Nous ne pouvons pas garantir que la plante arrivera dans un parfait état, car les acheminements intercontinentaux sont susceptibles de durer 2-3 semaines. Or, on sait par expérience que les plantes (même Cephalotus) supportent sans problème une dizaine de jours lors d’un envoi racines nues avec notre conditionnement… Au-delà, ça devient aléatoire. Il y a donc une part de risque !

plantes carnivores
facebook Twitter

Recevez les prochains articles par Email !


 

Les Pépinières Karnivores proposent :

plantes carnivores wiki plantes carnivores newsletter plantes carnivores

Fatal error: Allowed memory size of 67108864 bytes exhausted (tried to allocate 78 bytes) in /home/www/plante/www/wp-includes/cache.php on line 27